LES FEMMES EXCELLENT

LES FEMMES SONT PRÉSENTES ÉGALEMENT DANS TOUS LES SPORTS INDIVIDUELS OU ELLES EXCELLENT

Ce week-end de fin octobre a marqué un tournant historique dans le sport féminin !

Dans les sports équestres c’est Gwendolen Fer qui laissera son empreinte ! En remportant les 4 étoiles de Pau, concours complet international, cette française devient la première femme à finir vainqueur d’une compétition de ce niveau. Le plus haut niveau mondial de la discipline était rassemblé dans le sud de la France pour l’occasion. 4ème à l’issu du premier test, Gwendolen a su garder son avance sur ses concurrents en signant un parcours avec quelques secondes de temps en trop au second test ! Ce parcours lui permet même de remontrer sur la seconde marche du classement provisoire. Mais c’est grâce à l’ultime et dernière épreuve du concours, que Gwendolen a pu avoir sa consécration en signant un sans-faute et en battant le numéro 1 provisoire ! Une victoire historique pour les sports équestres tricolores qui voient pour la première fois une femme s’imposer à ce niveau d’épreuve.

En Tennis, c’est Caroline Wozniacki qui est à l’honneur lors du Masters de Singapour. Cette danoise, déjà numéro 1 mondiale, n’attendait plus qu’un titre du grand Chelem à son palmarès ! Le Masters n’est certes pas un titre du Grand Chelem, mais c’est ce qui y ressemble le plus sur le circuit. Tout d’abord face à la française Caroline Garcia dans les poules où la Française est d’ailleurs, la seule joueuse à avoir battu Caroline Wozniacki cette semaine, elle fait face à Venus Williams en finale, et s’impose 6-4 6-4 remportant ainsi le tournoi le plus important de sa carrière. Caroline Garcia, seule française encore en lice avait réussi à se hisser jusqu’aux demi-finales et fini cette année à la 8ème place du classement mondiale, toujours bien installée dans ce top 10.

Enfin en escrime, ce sont plusieurs médailles qui vont couronner la France à l’issu de la CDM à Orléans ! Tout d’abord en individuel, c’est une médaille de bronze que l’on voit apparaître au cou de Manon Brunet. Cette française a terminé à la troisième place du tournoi de Coupe du monde au sabre femmes remporté par l’Italienne Rossella Gregorio ce samedi. Pour l’équipe de France, c’est une deuxième place qui sera célébrée. Caroline Queroli et Charlotte Lembach sont parvenues à se hisser en finale de cette dernière étape de Coupe du Monde.  Mais face à la Russie, conduite par l’entraîneur français Christian Bauer, elles ont finalement cédé (40-30) gagnant une place en comparaison des derniers championnats du Monde de cet été à Leipzig.

Leave a Reply

Your email address will not be published.